Une concertation citoyenne est lancée sur l’avenir du centre-ville : identité, cadre de vie, mobilité, équipements, commerces… Ça commence par un questionnaire en ligne et une réunion publique le 11 octobre.

Quel avenir pour le centre-bourg

Quel avenir à 20 ans pour le centre-bourg, de la place Félix-Clouët-des-Pesruches jusqu’à la voie ferrée ?

Après le réaménagement de la rue du Bourg au niveau de l’église, lors du précédent mandat, « notre idée maîtresse est de définir en concertation un schéma d’aménagement dans le but de créer une réelle centralité dans la commune », explique Nicolas Burlion, conseiller délégué à l’urbanisme, alors que plusieurs enjeux s’additionnent pour les prochaines années.

Quel projet pour le site des ateliers techniques municipaux, que la Ville souhaite déménager ? Quel avenir pour la Halle, située dans un bâtiment adjacent appartenant à la Ville ? Et quelle place pour les commerces et les services en général ?

La ferme Grebert ayant été rachetée par un promoteur, comment faire évoluer ce site ? Faut-il conserver la ferme tout en menant un projet de logements ? Dans le même secteur, faut-il maintenir l’existence de l’allée Saint-Paul, qui sert surtout à court-circuiter les rues principales ?
Comment améliorer la sécurité à l’entrée du lycée Camille-De-Lellis ? De l’autre côté de la rue du Bourg, quel avenir pour la place Félix-Clouët et pour le square Jean-Monnet, juste à côté ? Faut-il faire évoluer les espaces verts adjacents, autour de la salle Malraux ? Comment intégrer le projet immobilier déjà avancé du 117 rue du Bourg ? Quelle place en général pour le stationnement, pour la voiture, pour les piétons et cyclistes ?

« Un projet global pour un véritable centre-ville »

« Les enjeux de restructuration, de renouvellement urbain et de redynamisation sont nombreux et doivent être appréhendés avec globalité dans un projet cohérent, celui d’un véritable centre-bourg, bien identifié et vécu au quotidien » ajoute Nicolas Burlion.

La Ville et la MEL ont confié cette grande étude, entièrement financée par la MEL, à un cabinet spécialisé en architecture, urbanisme et attractivité territoriale, VE2A. Et comme pour tous les projets à Lambersart, et particulièrement celui-ci, il apparaît « indispensable que ce projet soit co-construit et partagé avec l’ensemble des habitants de la commune, grâce à une concertation qui stimulera l’intelligence collective ».

La première phase de la concertation est un questionnaire en ligne (disponible à partir du 11 octobre), sur vos usages et habitudes en ville, vos besoins et vos souhaits, et une réunion publique de lancement se tiendra le 11 octobre salle Malraux.

Une journée d’échange aura également lieu avec les collégiens et lycéens du secteur, ainsi qu’un sondage téléphonique auprès des Lambersartois, entre autres sur la place du commerce de proximité. Une fois les contributions analysées pour réaliser un diagnostic, la 2e phase, en février-mars, sera constituée de contributions libres et d’ateliers participatifs de réflexion.

Enfin, la restitution finale aura lieu à l’été 2023 et permettra à VE2A de proposer un “plan-guide” qui cadrera l’évolution du centre-bourg dans les années à venir.

Centre bourg : cahier de concertation

Télécharger
Taille: 5.55 Mo Extension: pdf Publié le 05 Oct. 2022

Inscription à la réunion du 11 octobre

Inscrivez-vous en ligne à la réunion publique du 11 octobre, à 18h30 salle André Malraux

Accédez à l'inscription

 

Vous pouvez également exprimer vos observations à l’adresse suivante : projetcentrebourg@ville-lambersart.fr