Pas à pas construire Lambersart demain.  

Mettre en commun des idées pour changer Lambersart, les expérimenter avec le soutien de la municipalité, donner ainsi envie à d’autres de rejoindre le groupe, faire émerger de nouvelles idées, et ainsi de suite…

Telle est la dynamique au long cours lancée par le groupe “Lambersart demain, c’est aujourd’hui, qui se définit comme un « lieu d’expérimentation et d’action collective ».

« L’idée est d’avoir un mouvement citoyen de fond qui alimente progressivement la transformation de Lambersart sur les 10 à 15 ans à venir », complète Héloïse Gerber, adjointe à la démocratie participative. « Il y aura des projets qui pourront se faire sans la municipalité, des moments où l’action citoyenne va pousser l’action municipale, d’autres fois, elle va l’accompagner et lui donner une autre dimension ».

La trentaine de membres qui composent actuellement “Lambersart demain” sont répartis dans cinq groupes thématiques :

  • démocratie participative
  • transition écologique
  • mobilité et déplacements de proximité
  • place des jeunes
  • rythmes de vie

 

Entretien avec Anne Velle, membre du groupe Lambersart demain, c’est aujourd’hui

Quelle est l’origine de votre engagement dans le mouvement Lambersart demain ?

J’habite Lambersart depuis 2017 et je travaille dans la formation pour adultes. Je me suis déjà engagée dans des associations mais jamais dans des instances de démocratie participative. M’engager dans Lambersart demain a été un effet du confinement, une réaction à cette période d’impuissance mais aussi de prise de conscience des crises sanitaire, écologique, économique, sociale… J’ai lu dans le magazine un article sur Lambersart demain et je me suis dit que c’était l’occasion de m’impliquer dans du concret.

Comment vous êtes-vous inscrite dans le dynamique du mouvement ?

J’ai d’abord participé à des réunions en visio, en position d’observatrice. J’ai apprécié l’accueil chaleureux, l’ouverture, l’écoute. Je me suis ensuite rendue compte avec plaisir qu’on n’était pas dans les grandes discussions théoriques, qu’on réfléchissait sur des propositions concrètes et locales, qu’on lançait des expérimentations, comme les jardins partagés, les piétonnisations de rues scolaires... Ça, ça me plaît.
Et on ne part pas de rien, car on peut s’appuyer sur des actions réalisées dans d’autres villes. Alors j’ai choisi de m’impliquer dans le groupe de travail sur la démocratie participative qui est davantage sur la méthode et l’appui aux autres groupes constitués : mobilité, transition écologique, rythmes de vie, jeunesse…

Que diriez-vous à une personne qui hésite à rejoindre le mouvement Lambersart Demain ?

Venez avec votre personnalité, votre vécu, vos rêves, le temps dont vous disposez, il n’y a pas d’exigence ni de contrainte, tout le monde peut amener quelque chose ! Plus d’habitants nous rejoindront, plus les projets seront représentatifs de nos préoccupations.

Samedi 9 octobre : un temps d’échange et de formation

Le mouvement de citoyens “Lambersart demain, c’est maintenant” a proposé une journée d’échanges et de formation ouverte à tous, samedi 9 octobre 2021, pour faire connaître sa démarche de démocratie participative dont l’objectif est de penser et construire la ville “de demain”. Près de 50 personnes étaient réunies ce matin là salle du Pré Fleuri, déjà membres ou nouveaux arrivés désireux d’en savoir plus. Après une introduction sur le concept de la démocratie participative puis sur les premières actions concrètes, les participants ont pu réfléchir à l’avenir à partir du témoignage d’un groupe d’habitants de Saint-André engagé dans une démarche du même type depuis 2014 : écueils, difficultés, satisfactions et avancées ont été abordés.
Une matinée qui leur a donné l’envie de proposer de nouvelles idées et actions. L’après-midi, une douzaine de personnes a participé à l’atelier Fresque du Climat, un outil ludique qui permet de se former sur la transition écologique En attendant la prochaine rencontre ouverte à tous d’ici la fin de l’année, les membres vont travailler, répartis en quatre groupes thématiques : transition écologique, mobilité active, démocratie participative et gouvernance.

Vous êtes intéressé par la démarche ?

Renseignements : contacter par mail