La municipalité a engagé depuis plusieurs mois une démarche d’analyse de la question du handicap sur la commune. Tous les dispositifs existants sur le territoire ont été recensés. Un des axes de travail est l’accessibilité pour tous. Revue de détail.

Mieux connaître l’accessibilité des espaces publics et bâtiments

Un premier travail sur l’accessibilité des espaces publics dans différents quartiers de Lambersart a été réalisé au printemps dernier avec la participation de personnes en situation de handicap. Ce travail a donné lieu à la rédaction d’un mémoire par un étudiant.
Depuis juin 2021, un partenariat est formalisé avec l’Université de Lille afin de professionnaliser le dispositif en utilisant en particulier l’outil informatique Gevu et identifier ainsi toutes les entraves, soit sur les espaces publics, soit au niveau des ERP (Établissements Recevant du Public).
Un diagnostic de performance accessibilité sera ainsi établi par grand type de handicap ou plus globalement tous types de handicap confondus. Ce diagnostic intégrera les critères réglementaires indispensables à l’accessibilité mais aussi d’autres critères “souhaitables” davantage liés à l’usage des différentes structures. Des solutions seront proposées et devront être travaillées avec les services de la commune, de la MEL, mais aussi en concertation avec les personnes en situation de handicap. D’ici la fin de l’année 2021, plusieurs rues du quartier Canteleu ainsi que la salle André Malraux seront ainsi étudiées.

Les places PMR répertoriées

La plupart des places de stationnement PMR situées sur le territoire de Lambersart sont répertoriées via le lien suivant. Vous avez accès non seulement à une carte interactive situant ces places, où vous pouvez zoomer sur les quartiers, mais aussi à la liste des 16 places équipées de capteurs, grâce auxquels vous savez si l’emplacement est libre ou occupé en temps réel. Il s’agit de places situées devant certains équipements municipaux, comme la mairie, la médiathèque, les cimetières… À l’avenir, la Ville projette d’équiper des places PMR supplémentaires en capteurs.

Passages piétons et site internet, pour les personnes malvoyantes

Pour faciliter le déplacement en ville des personnes malvoyantes, la MEL équipe les feux tricolores de dispositifs sonores d’aide à la traversée des passages piétons. Le message sonore indique la couleur du signal piéton. Ce système est activé grâce à une télécommande qui est remise au CCAS, en fournissant simplement une carte d’identité, une carte d’invalidité et un justificatif de domicile.
Sur le site internet de la ville, les personnes ayant des difficultés pour lire peuvent aussi accéder à un logiciel de lecture des informations et articles : il suffit de cliquer sur “écouter” en haut à gauche de l’article sélectionné.

Une salle Malraux plus accessible

Salle André Malraux, des travaux ont commencé depuis juillet 2021 en vue notamment d’installer une tribune fixe. À cette occasion, des travaux d’accessibilité vont être réalisés d’ici la fin de l’année 2021 : création de quatre places de stationnement PMR devant la salle, installation d’un ascenseur extérieur permettant d’accéder au rez-de-chaussée et à l’étage de la salle Malraux, installation d’une nouvelle rampe extérieure d’accès PMR, réfection de la signalétique intérieure et extérieure aux normes d’accessibilité. D’autres travaux de mise en accessibilité seront ensuite réalisés en 2022 dont la mise en conformité des sanitaires.

Acceo et les boucles magnétiques

Acceo est un nouveau service qui facilite l’accès téléphonique des personnes sourdes et malentendantes à l’accueil de la mairie, du CCAS, comme à celui de nombreux organismes. Il suffit de télécharger l’application gratuite Acceo sur son téléphone portable, ou le site web Acceo sur son ordinateur, de chercher
“ville de Lambersart”, de choisir la transcription de texte écrit ou la possibilité d’être filmé en langue des signes, et un opérateur fait l’intermédiaire, en direct, entre l’utilisateur et l’agent de la mairie. Acceo est accessible aux horaires d’ouverture habituels des services publics. Ce service est gratuit pour les utilisateurs.
Pour faciliter l’accueil physique des personnes sourdes et malentendantes, la Ville dispose de boucles magnétiques remises en activité. Il s’agit d’appareils disposés à proximité de l’usager et de l’agent et qui permettent aux personnes appareillées de bénéficier d’un son plus clair, dissocié du bruit environnant. Les personnes non appareillées peuvent se faire prêter un casque par la Ville pour bénéficier de ce dispositif. Les boucles magnétiques sont disponibles à l’accueil de la mairie, du CCAS, au Colysée… Il est aussi possible de les mettre à disposition dans certaines salles municipales lors de réunions publiques.

Caroline Dehondt

« Je suis paraplégique depuis ma naissance. Je vis en appartement à Lambersart, travaille comme conseillère en insertion professionnelle, et conduis ma voiture. Je suis sur les fichiers du CCAS car ce dernier m’a aidée à aménager mon logement. Et lors du confinement, comme je n’arrivais plus à me faire livrer
par mon supermarché, j’ai appelé le CCAS et Gérald Joly est venu faire mes courses. Le CCAS m’a recontactée pour participer, au printemps, à un parcours d’accessibilité pour un premier diagnostic dans le quartier du Bourg. C’est un quartier rénové qui me permet de me déplacer sans problème dans un cadre fort agréable. En revanche, à Canteleu où j’habite, les déplacements en fauteuil sont difficiles, les trottoirs sont étroits, des obstacles encombrent le passage, et les descentes de trottoirs sont souvent trop élevées avec comme risque une chute en avant du fauteuil. Ce qui m’oblige souvent à faire des détours. Pas très loin, le rond-point de la place de la Victoire est un véritable parcours du combattant. Par ailleurs, les places de stationnement PMR ne sont pas très bien respectées et peu nombreuses. Parfois, elles sont occupées, en particulier sur les parkings des supermarchés de Lambersart, ce qui m’oblige à faire demi-tour. Autre incivilité : le stationnement empiétant sur la place réservée, qui m’empêche de rentrer dans mon véhicule. En revanche, les bâtiments publics sont accessibles sans problème et le personnel est prévenant. Il pourrait aussi exister une meilleure information sur les aides et les services existants pour les personnes porteuses de handicap
»

Duoday, duo de choc en mairie

En 2020, lors de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, la Ville a participé pour la première fois au “DuoDay”, dont le principe est de créer un duo d’une journée entre une personne porteuse de handicap et un salarié, en l’occurrence un agent municipal. Trois personnes porteuses de handicap ont été accueillies par des agents municipaux volontaires en lien avec l’Esat de Lomme. Cette année, la Ville renouvelle l’opération le 18 novembre. Plusieurs directions se sont portées volontaires pour participer au Duoday : informatique, espaces verts, habitat logement, CCAS. Une formation de sensibilisation à l’accueil des personnes en situation de handicap, notamment psychique, sera dispensée en amont de la journée aux agents concernés.

A lire aussi

End of slider